11 heures dans l’Aude-France et à Turku-Finlande

11 heures dans l’Aude, France et 11 heures à Turku, Finlande

Onze heures dans l’Aude – France et onze heures à Turku – Finlande, pourquoi ce titre ? parce que tout d’abord la photographie est un entre deux, une conjonction de deux mobilités, un présent et un passé, l’union d’un diaphragme et d’une vitesse, un double, c’est à dire un jeu entre le même et l’autre. « La pensée nous invite à la division du moi, à la spécularisation de notre pensée en tant qu’autre sujet, à la double vision du réel »1.

Le chiffre onze ma semblé être le chiffre au plus proche du sens profond de la photographie, une photo n’est jamais soumise à être seulement un simple cliché, elle renvoie à une histoire, à une époque, à un temps. C’est le principe même de la photographie, être et devenir, si je témoigne dans l’instant d’un évènement, dans le futur ce même moment sera analysé comme un événement passé, il existera à nouveau par l’écho d’une relecture, d’une redite. C’est ce va-et-vient , cet aller-retour qui m’a interpelé, entre le « un » en point de départ et cet autre « un » comme retour, aussi ce décalage temporel entre les deux mais encore, le onze en tant que diaphragme photographique, cette petite ouverture qui paradoxalement permet une grande profondeur de champs.

1Stéphane Sanchez, dissertation(1997) , le miroir et la photographie

The artistic approach

Eleven hours in the Aude – France and eleven hours to Turku – Finland, why this title? Because first of all the photography is one between two, a conjunction of two mobilities, a present and a past, the union of a diaphragm and a speed, a double, that is a game between the same and the other one.

« The thought invites us in the division of the me, in the spécularisation of our thought as the other subject, in the double vision of the reality » 1.

The figure eleven seemed to me to be the figure the closest to the deep sense of the photography, a photo is never subjected to be only a simple picture, it sends back to a history, in a time(period). It is the principle of the photography, to be and to become, if I testify in an instant of an event, in future the same moment will be analyzed as a past event, it will exist again by the echo of a second reading, a repetition. It is this comings and goings, this round trip which questioned me, between the « one » in point of departure and this other « one » as return, also this temporal gap between both but still, eleven the figure as a photographic diaphragm, this small opening which paradoxically allows a big depth of field. My searches around the figure eleven also led me towards palindromes, from former(ancient) Greek, palindromos  » which runs the other way around « , stays the same that we read it from left to right or from right to left, Finnish is a language convenient to palindromes lengths and I am lucky to expose in Finland the 11.02.2011 which is a palindromique date. The palindrome is as a reflecting mirror and naturally, I saw at once her metaphoric relation with the photography.

1Stéphane Sanchez, dissertation(1997) , the mirror and photography.

mirror2davidsamblanet

DROIT DE REPRODUCTION Copyright © David Samblanet (France), Tous droits réservés. Cette oeuvre ne peut être utilisée sans le consentement écrit de son auteur.

Cette série photographique est née pendant la résidence « Écritures de lumière » à Turku en Finlande., «Écritures de Lumière » est un dispositif qui vise à développer les résidences de photographes en lien avec le milieu scolaire, initié par le Ministère de la Culture et de la Communication et DRAC.

Les travaux réalisés durant ces résidences sont mis en ligne sur le portail « écritures de lumière ».

Blog

Journal d’une résidence d’artiste dans le dispositif

« Écritures de lumière », http://www.cndp.fr/ecrituresdelumiere/, workshop réalisés dans deux établissements scolaires, collèges et lycées, entre le sud de la France et la ville de Turku en Finlande. C’est un tumulte autour du chiffre 11, qui correspond au département où j’habite mais aussi au diaphragme 11 ayant une grande profondeur de champs. C’est un double, un miroir, un entre deux, une recherche philosophique autour de la photographie.

 

Expositions

06/02/2011 – 27/02/2011

City Library -Turku-Finlande

Vernissage 11/02/2011 – 18.00

IMG_8688

03/09/2011 – 30/09/2011

 » La créativité Versus Art « , exposition collective d’artistes internationaux

Galerie Horizon – Colera, Girone- Espagne

Vernissage 03/10/2011 – 19.30

 

14/10/2011- 12/11/2011

GRAPh

Malves en Minervois-France

Vernissage 14/10/2011 – 18.00

Please follow and like us: